Cas vécus

Je voulais partager un petit nombre de cas tirés de diverses analyses réalisées dans ce cadre. Je vous en souhaite une bonne lecture.

1. Les deux enfants en bas âge d’un couple ont le sommeil agité, s’endorment difficilement et la mise au lit prend un temps considérable, ne permettant pas aux parents de bénéficier d’une soirée calme et reposante.

Après analyse de l’habitation, il est conseillé de déplacer les lits des enfants et un travail est réalisé sur un meuble ancien présentant certaines caractéristiques négatives.

Au soir du jour du passage, les enfants ont passé leur première nuit paisible. Et les parents, leur première soirée sereine depuis longtemps.

2. Une maman appelle car son fils de 17 ans présente des difficultés à se concentrer pour étudier ses cours chaque jour et, ce, depuis quelques années.

Au cours de l’analyse, il apparaît que son fils dort (et étudie !) sur une perturbation très nocive qui provient du sous-sol et qui se trouve à l’aplomb de son lit.

Après travail et déplacement du lit, son fils retrouve sa concentration et son envie de progresser dans ses études.

3. Une dame appelle car elle ressent un sentiment de malaise au sein de son habitation : elle ne se sent pas tranquille et a l’impression d’être toujours épiée. De plus, elle signale que ses projets ne se mettent pas en place et qu’elle a l’impression que « quelque chose » bloque.

Suite à l’analyse, un certain nombre de phénomènes subtils présents au sein de l’habitation et de la chambre de cette personne (tel qu’un masque africain « chargé » négativement) sont repérés.

Quelques temps après le passage au domicile, cette dame signale qu’elle ne ressent aucun effet (ni positifs, ni négatifs). Une amie à cette dame (chez qui une analyse a également été réalisée) expliquera pourtant  avoir remarqué une évolution positive dans les relations que cette dame entretient avec son entourage. De plus, cette dame a mis un certain nombre de projets en place qui fonctionnent encore actuellement !

4. Une dame, férue d’équitation appelle car un de ses chevaux souffre d’emphysème depuis quelques mois, sans amélioration aucune malgré sa médication.

Dans le box, diverses nocivités émanant du sous-sol (et que ce cheval doit subir, ne pouvant sortir de son box !!!) sont repérées.  Ce cheval sera changé de box.

Plus d’un an après, cette dame explique que les radios effectuées par le vétérinaire montrent que ce cheval ne présente plus ni emphysème, ni aucune autre pathologie.

5. Une dame, en situation de burn-out, appelle. Elle explique qu’elle ne parvient pas à mettre de l’ordre tant dans son habitation que dans sa pratique professionnelle, et que beaucoup de tensions sont présentes dans l’habitation entre les personnes y résidant.

Après analyse du lieu, un travail est exécuté au sein de certaines pièces et le lit de cette dame sera également déplacé de quelques centimètres.

Le weekend suivant, la famille résidant dans cette habitation a rangé l’entièreté des cartons, valises et objets divers qui encombraient le garage. Par ailleurs, le soir du jour de l’analyse, et sans savoir qu’une analyse avait eu lieu, la fille de cette dame lui a demandé si quelque chose avait changé dans l’habitation.